mercredi 11 avril 2007

Le candidat G-nome

Faut que j'arrête de l'appeler Little Benito, Napoléon, le Petit Timonier ou Marie-Antoinette (forcément, une fois décapitée on est plus petit). D'abord parce que le comparer à un dictateur c'est laisser un trop grande place à la caricature... Ce n'est pas un dictateur, c'est évident, il n'est pas fasciste, ceux qui le prétendent (ou l'ont parfois prétendu, comme moi) se trompent. Il incarne autre chose que les générations à venir, bien plus intelligentes que nous (surtout si elles survivent au réchauffement climatique) qualifieront différement. Ce sera probablement un truc à propos des méfaits du libéralisme au XXIeme siècle (le deuxième âge de pierre). Je vais arrêter de l'appeler comme ça aussi parce que depuis la semaine dernière, G-nome (prononcez comme vous le voulez) me semble beaucoup mieux convenir.

Génétiquement détourner
Dans un entretien avec le philosophe Michel Onfray (intello anti-libéral, oui y'a pas que moi) pour "Philosophie Magazine", G-nome donc, a tenté une incursion hors de la science politique vers la politique scientifique.


J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1.200 ou 1.300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable.
source

Il serait incliné (et quand G-nome s'incline... arrête de le vanner sur son physique, ça va finir par te coûter cher) à penser (et quand le chef pense... ça aussi ça va alourdir la note) qu'on naît pédophile (et non qu'on est pédophile). Bref, pour éviter les digressions (entre parenthèses) Sarko serait tenter de croire que la pédophilie et le suicide sont des tares de naissance, que l'attirance envers des jeunes enfants ou des noeuds marins serait génétique. Introduire dans le débat la question de l'inné et de l'acquis, dont beaucoup de monde se fout, permet de détourner le temps de parole vers d'autres thêmes comme l'économie, l'emploi, l'écologie (sauf que pour ça y'a Hulot qu'a déjà noyé le bébé phoque), ou la politique internationale dont beaucoup moins de monde se fout. Qu'un politique en vu à d'assez hautes fonctions, s'intéresse à des idées que des siècles de philosophie, de science, de médécine et même des millénaires de théologie n'ont pas encore tranchées, me fascine. Demain, G-nome va-t-il, enfin, s'incliner à penser à propos de qui de l'oeuf et de la poule est apparu le premier ? Samedi, sera-ce l'épineux problème de la quadrature du cercle ? Tout ça pour n'aborder que les sujets qui fachent ses adversaires mais dont les français se foutent.

Génétiquement falsifier.
Les français s'en foutent. Pourtant, les français, comme trop souvent, ont tort de s'en battre les clochettes. Si je me souviens bien, c'est le même G-nome qui, dans sa période super flic, s'était déjà incliné à suggérer de dépister les délinquants dès la maternelle. "Gontran retire les ciseaux à bouts ronds de l'oeil de Gertrude-Marie et retourne dans ta cage !" Ajouté à la pédophilie ainsi qu'au suicide génétiquement assistés, ça m'inclinerait à penser que le sujet fascine le candidat des pingouins (???). Prendre pour inné ce qui pourrait être acquis suggère que nos choix de vie seraient limités et guidés en partie par nos 23 paires de chromosomes. Bref qu'il n'y a rien à faire on échappe pas à sa nature. L'erreur serait entièrement imputable à la biologie, et ce qui nous entoure n'y changerait rien. Aucune éducation, aucun environnement ne pourraient détourner un monstrueux pédophile de son crime ou un pauvre suicidaire des toits du service comptabilité de chez Renault. Comme le disait le philosophe Roger Pingeon accoudé au comptoir du bistrot des amis, "C'est le destin, tu peux pas lutter contre le destin... Tiens, remets-y moi un godet".

Génétiquement simplifier
Le pédophile est bien une menace pour la société. Mais dès lors que c'est génétique, rien ne pourra modifier son comportement (la thérapie gênique ? Avec G-nome président, le budget de la recherche ne suivra pas). Donc, les soins seraient une perte de temps, de moyen et d'argent. Re-donc, un pédophile ne peut techniquement pas se réinsérer dans la société. Re-re-donc, perpet' en camisole chimique (pour trouver le temps moins long)! Si G-nome est élu, je vous conseille à tous d'éviter de se faire pêchot à Outreau en train d'offrir une sucette (en sucre Raaaan !!!) à un gamin. Pour les suicidaires, qui se seraient ratés (pour les autres le problème est réglé), puisque c'est génétique, ben faut s'assurer que leur immeuble a une bonne assurance multirisques à cause du gaz et le port du casque sera obligatoire sous les ponts au delà d'une certaine hauteur (l'ancien parachutiste dira environs 15 métres pour être sûr).
Admettre de manière aussi péremptoire (contre l'avis même des généticiens d'ailleurs) que la génétique décide à la place de l'individu, c'est pour un homme politique la porte ouverte a beaucoup de solutions simples à des problèmes compliqués. Il y a d'un coté les bons patrimoines génétiques, et de l'autre les mauvais. Avant même d'inventer le détecteur d'anomalie socio-génétique (va falloir attendre un peu, problèmes de budget...), on pourra déduire à partir d'études comportementales assez rapidement de quel coté se situe l'individu. Ce sera d'autant plus facile que les caractères génétiques s'héritent de ses parents. Ton père est routier, il a des posters de Pamela Anderson plein son camion et tu t'es fait prendre en train de jouer à touche-pipi avec Gertrude-Marie dite "La borgne" ? Aux fers avec les autres violeurs multi récidivistes de cinq ans. Ton père est agent d'assurance et ta petite soeur t'accuse d'avoir piquer de l'argent dans le porte monnaie de maman ? En taule avec les autres braqueurs de banque de 5 ans. Ton père est flic et on t'a vu avec une bouteille de Champomy... Euh, non, là ça marche pas.

Génétiquement certifier.
Je ne peux pas m'empêcher d'être incliné à relier cette idée avec la conception de l'immigration du candidat G-nome. La génétique expliquée comme ça, c'est le lien entre ce que nous sommes et l'origine de ce que nous sommes. La déclaration du G-nome a l'air d'être une nouvelle manifestation de cette obsession purement de droite à propos des origines. Le Borgne avec ses allusions sur les origines hongroises comparées à ses propres origines du terroir (c'est ça cette odeur de fumier !!!). Le vicomte et sa haine du barbu. Nihous et son amour des canards. A voir ces candidats sortir les pédigrés et s'aboyer dessus, je me demande si tout ça est bien raisonnable.

Fébronio
(Hé merde, j'en ai encore fait des kilomètres)

11 commentaires:

zarawhites a dit…

hitler était petit et s'interessait beaucoup aussi lui, aux gènes....

artno a dit…

C'est bien que cette grosse bévue de Sarkozy circule de plus en plus sur le net, car dans les médias on fait mine de n'avoir rien vu rien entendu rien lu !

cheb a dit…

Et si tu ne le trouves pas faciste, c'est que tu le trouves nazi, non ?

Nevrosia a dit…

Excellent ! Mais je trouve au contraire qu'on en a beaucoup trop
parlé à la télévision et que c'est, encore, une façon de détourner le débat des vraies questions de société à 10 jours des életions.
Je suis convaincue, depuis longtemps, qu'un homme capable d'envoyer des policiers chercher des enfants dans leurs écoles où ils se sentent en sécurité, pour les envoyer dans un pays dont ils ne savent rien (et parfois même n'y
connaissent personne).
Ce type est un monstre d'arrogance et me semble suffisamment mégalo pour devenir dangereux.
D'ailleurs nous ne sommes pas loin des théories génétiques qui viseraient à prouver la supériorité d'une race sur une autre et l'utilité de l'eugénisme.

Febronio a dit…

Non, Sarko n'est ni nazi, ni fasciste (le nazisme est déjà une forme de fascisme, qu'il ne faut pas confondre avec le nanisme qui n'a rien à voir).
Ce genre de comparaison, on peut le faire avec Le Pen qui sert ces idéologies douteuses, et c'est justement ce qui ne le fera jamais élire (en France en tous cas).
G-Nome, lui, se sert de nombreuses idéologies pour se faire élire.

Comme le dit Névrosia, on en déjà trop parlé. 500 euros que c'était le but, en plus j'ai marché dedans... (ça porterait bonheur si j'étais superstitieux)... un peu.

Zara a raison, Hitler était petit, Staline et Napoléon aussi, on pourra en déduire une forte envie de compenser... Un peu comme une grosse bagnole compense une petite robinetterie (pourquoi croyez-vous que Rocco est né dans le pays de la Fiat 500 ? Et Bush dans celui des Hummers). Mais ce sont des arguments trop simples pour être vraiment crédibles.

On réfléchit tous ici comme des individus, le G-nome, lui s'adresse à la masse... Un peu comme la pub pour le yaourt qui renforce les défenses naturelles, c'est complétement con comme propagande, pourtant ça se vend. La propagande de Sarko est complêtement conne, pourtant y'a des gens qui votent pour lui.

Névrosia a raison aussi, que ce soit pour les sans-papiers, le traffic d'herbe ou les manifs anti-cpe, le G-nome est le genre de mec capable d'envoyer une charge de CRS sur des gamins... Quelques soient les raisons, c'est inadmissible. Pourtant, des gens continuent à voter pour lui. Ce n'est ni la faute des médias, ni celle de la classe politique (ni même la génétique)... C'est la société qui est comme ça.
C'est chiant, mais c'est nous la société.

Fébronio
(Merde, je viens de me fusiller le morale là)

Nevrosia a dit…

Passe lire les perles du bac chez moi, ça te remontera le moral ;-)

griffoninne_la_couche_tard a dit…

J'ai lu cet entretien , très intéressant... G-gnome , comme tu dis , est encore à tous les coups, un type à qui petit , on a manqué de respect d'une façon ou d'une autre , non ? Ca suffit ! Soyez respectueux avec vos petiots ! Sinon, après, c'est la cata ...! Il est si persuadé ce type, c'est effrayant... Pffft...Ce qui m'effraie réellement, c'est qu'il correspond à une masse ...Ca ,c'est flippant...Ou alors c'est l'effet média /TV à haute dose , qui fonctionne vraiment pour vider l'esprit critique de tout un chacun ?...Je ne sais pas ...Bref, c'était un billet intéressant à propos d'un entretien lui-même intéressant...! ;-))

Febronio a dit…

Merci la Couche_tard,
Il y a probablement de ça. Les médias, et plus largement la société de consommation, nous transforme petit à petit en protozoaire à produire et consommer. L'esprit enchaîné à un distributeur de sucreries, le cerveau embaumé par TF1.

thalys a dit…

Comme Artno, je trouve qu'heureusement sur le net, on peut trouver des vidéos intéressantes sur ce candidat... et se rendre compte que non seulement il est dangereux, mais effectivement suivi par une masse (majoritaire???) de la population, ce qui est doublement effarant...
Et là, Névrosia, Febronio, c'est sur, on est tous d'accord;-)))
Sauf, que le peuple est fait de multitudes, et que si nous faisons partie du peuple, nous ne sommes pas LE peuple. Il y a encore de l'espoir, que tout le monde n'est pas endoctriné, que tout les cerveaux ne sont pas lavés...

griffoninne_la_couche_tard a dit…

Febronio > Tu dis :"Les médias, et plus largement la société de consommation, nous transforme petit à petit en protozoaire à produire et consommer. L'esprit enchaîné à un distributeur de sucreries, le cerveau embaumé par TF1. " Bon , c'est moi qui ai induit cette idée pas originale, hein , j'avoue .Mais ce qui me titille , et surtout m'échappe totalement , c'est : Pourquoi ça fonctionne ? On n'est pas obligé de se laisser enchainer l'esprit , non plus ? Alors , quoi ? Encore un truc d'éducation ? Quand même ...Y'aurait-il que ça pour expliquer ceci ? ! La tête m'en tourneboule ...! ;-))

Maggie a dit…

Interesting to know.