samedi 24 février 2007

Ruquier le Rouge ???

Je viens de voir l'"Hébdo du Médiateur" sur France 2 où on y débattait des opinions politiques de Laurent Ruquier et plus généralement de celles des animateurs de France Télévision. Pour résumer les faîts, dans son émission "On est pas couché" du 3 février, Laurent Ruquier a ouvertement déclaré qu'il était de gauche. Certains téléspectateurs se sont émus d'apprendre que sur le service publique, il y avait des animateurs dotés d'une conscience politique. Comme c'est son rôle, le médiateur de France 2 a tenté de réagir après un extrait tiré d'"On est pas couché". Voici un autre extrait plus long de la même émission :


Pour que les choses soient bien claires, je suis personnellement plutôt de gauche et même plutôt d'extrême gauche et je ne crois pas que je prendrais la défense d'un animateur de droite

Les reproches à Ruquier arrivent quelques jours après la suspension d'Alain Duhamel.
J'ai toujours trouvé ce journaliste excellent... Maintenant que je sais qu'il vote Bayrou, avec le recul, ça ne change rien. J'ai jamais aimé les journalistes de TF1, il doit bien y avoir un mouton noir dans cette rédaction qui vote à gauche, mais ça ne change pas plus mon avis. Pourquoi ? Parce que la liberté de la presse, il faut le savoir, n'est pas la liberté du journaliste. Le salarié d'une rédaction est soumis à l'autorité de ladite rédaction. C'est à celle-ci de faire preuve du maximum d'objectivité possible, de distribuer ou pas son "bon à tirer" à chaque sujet. Fallait-il vraiment suspendre Duhamel ? Aucune idée... C'est d'ailleurs les différentes rédactions auxquelles il participe qui ont tranché. Donc, la chasse aux sorcières... pardon, cette campagne passée, je serais content de retrouver Duhamel face à Bayrou ou Ségolène (Sarkozy aura été envoyé à l'île d'Elbe).

Photo RTL.fr
J'ai trouvé un autre exemple de ce climat de suspicion sur l'excellent blog de l'excellent Jean Michel Aphatie (vous pensez pas que je fais trop de pub pour RTL ?). Dans son post du 21 février, il relate son échange off avec Sarkozy où celui-ci regrette (lui aussi ???) la suspension de Duhamel et s'étonne que, par exemple, au hasard, un journaliste politique comme Aphatie prétendument connu pour ses sympathies gauchistes ne soit lui aussi envoyé au purgatoire (ce ne sont pas ses mots exacts).
Revenons en à Ruquier... C'est un animateur télé, tout comme Sevran, Fogiel ou Jean Pierre Pernaud, c'est aussi un humoriste comme Laurent Gerra ou Johnny Halliday (je connais pas bien les humoristes de droite), a priori c'est ce qu'on pourrait appeler à la limite un leader d'opinion, mais pas un journaliste. Dans l'émission, on le voit pas dans l'extrait ci-dessus, c'est Lucchini qui lui demande d'expliquer si et pourquoi il est de gauche. (il serait un peu du même bord Lucchini ? Je veux dire sa manière de parler, un peu pédant, efféminé... il serait lui aussi un peu de gauche ?) Honnête, il répond franchement... "Papa, maman, si vous me regardez, oui !!! Je suis de gauche..." (ce ne sont pas ses mots exacts).
Ca me rappelle une époque où les patrons de bistrot parlaient de politique si habilement que personne ne pouvait vraiment savoir pour qui ils votaient, ou mieux certains étaient si malins que du plus prolo des marxistes au plus pétiniste des lepenistes tous pensaient en titubant devant leur porte qu'ils avaient trouvé un partisan. Pourquoi tant d'efforts et de malice pour cacher ses opinions politiques ? Pour le tiroir caisse pardi !!! On va pas se priver d'une partie de sa clientèle, même un fachot a besoin de picoler (je dirais que les fachots en ont plus besoin pour éradiquer tout ces neurones bolchéviques). Certains présentateurs télé me semblent adopter la même stratégie, on va pas se priver d'une partie de l'audimat. Ruquier qui fait son coming-out (bon ok, j'arrête les parallèles avec l'homosexualité) soit on lui a dit que les mecs de droite se couchent à 22h, soit, plus probablement, il est prêt à sacrifier la frange réac décérébrée de son auditoire plutôt que de passer pour un hyppocrite (ou, 3ème possibilité juste pour la blague, il est suffisamment pété de thunes).
Que le présentateur d'une émission de divertissement soit de gauche ou de droite, même celles où les politiques y vont parce que c'est maintenant un passage obligé, on s'en fout dès le moment où c'est quelqu'un de qualité. Moi, je préfère Ardisson (immonde catho royaliste qu'on pendra avec ses boyaux aux réverbères du grand soir) parce que je le trouve meilleur (même quand il imite mal David Letterman). Cependant, Ruquier a gagné ma sympathie et c'est pas parce qu'il est de gauche.


2 commentaires:

zara whites a dit…

C'est marrant...je ne me suis jamais interesseé au politique..mais l'année dernière, quand j'ai seriesement commencé à m'intersser à la terre, j'ai voulu voter, et donc, étanr longtemps mariée avec un français, je me suis dit, je vis en France, je veux voter en France. J'ai donc finalement décide de demander mes papiers français...bon, je ne les aurais pas en temps de pouvoir voter et en tous cas, Hulot ne se présente pas...Mais j'aurais voté pour lui, car il n'est pas politique, il ne critique pas les autres..il aurait peut etre fait les choses d'un autre manière, car quand je vois ce qui se passe à la télé, la façon dont on aime écraser les autres, je me dis qu'il n'y en a pas un(e) qui me plait. Faudra changer le système d'attaquer les autres, ça me gave un peu...En ce moment c'est l'avant guerre, on parle que des choix des gens...mais au fond, la politique n'est pas censée être une guerre,non? C'est sensé nous apporter la paix...et oui, la Zaza est une utopiste!!!

thalys a dit…

Je suis comme toi zara! on peut se dire que si il y a de plus en plus d'utopistes comme nous, ça finira par devenir une possibilité de ...devenir une réalité!!!
Je n'ai pas de télé, par choix. Donc je découvre l'émission. J'ai trouvé que le doc n'avait aucun argument, qu'il était seulement capable de traiter les gens de "clowns" et ça semble pas dater d'aujourd'hui! Il est prêt pour la politique actuelle où tout le monde se balance des méchancetés, mais où personne n'a assez d'intelligence pour se rendre compte qu'il est urgent de penser autrement, que notre planète est sur le point d'exploser à tous les niveaux, où l'humanité est au seuil de son auto-destruction accomplie!
l'homme politique est assujetti au fric, mais si l'homme peut vivre sans argent, il ne pourra vivre sans air, sans eau, sans terre saine! c'est ça qui est important et que tous ces écervelés ne veulent pas voir!