lundi 23 avril 2007

On y est


C'est avec un énorme abcès dentaire que je vous annonce que près d'un demi million de français ont voté comme moi (si j'étais pessimiste je dirais à peine 500 000, mais je suis optimiste). 1.32% pour José, c'est mieux que Nihous (ouf), 1.15 %, qui n'a pas atteint son objectif de battre Voynet (re-ouf). Il y a en France au moins 479 221 personnes qui partagent mon opinion sur la société, probablement plus en raison du vote utile. Ce n'est pas un vote de rejet de la classe politique en général, mais plutôt l'expression d'une conscience plus large de la politique. Conscience qu'il faut insérer dans le débat autre chose que l'économie, que dans un monde globalisé, il ne faut seulement vivre avec les marchandises étrangères mais aussi avec ceux qui les fabriquent. 1.32%, ça va en rafraîchir certains qui pourraient penser que la majorité a toujours raison, personnellement, moi qui ai pris l'habitude d'avoir raison avant tout le monde, je crois que c'est un bon début.


Happy birthday Lénine, good bye Eltsine.

Le jour du 137ème anniversaire du père de la révolution russe et la veille de la mort de celui qui en est finalement arrivé à bout, l'extrême gauche en France est à la ramasse. A ta santé Boris ! Besancenot tire encore son épingle du jeu, mais si son discours est franchement révolutionnaire, j'ai peur que ce soit sa bonne bouille qui fasse son succés. Un peu comme une miss monde avec une forte poitrine et un prix nobel dont on ne verrait que la paire de roberts (on avait Hue et Marley, mais c'est pas ceux là). J'ai honte de dire ça, peur qu'on y voit la jalousie d'un mec attiré politiquement plutôt par des moustachus, bourrus, rudes, aux mains calleuses. Si seulement on pouvait se débarrasser des midinettes des isoloirs plus ouvertes aux photos couleurs des couvertures people qu'aux manifestes monochromes et révolutionnaires. En derniers recours, puisqu'il faut vraiment se foutre de la démocratie, d'autant que la révolution en est une suspension, réquisitionnons l'avantageuse plastique de Clémentine Autain pour faire l'union autour. Puisque désormais il s'agit plus de communication que de politique, créons "sexy gauchiste" et tous les slogans qui feront bander l'électeur et gémir l'électrice.

Cocus qui s'en dédit

85 % de participation, une victoire pour tout les partis sauf un. Les efforts de Sarko à reprendre, revendiquer les thèmes contestables du FN ont porté leurs fruits. En proportions, par rapport à 2002, le borgne a perdu 7 points. On peut se demander en faveur de qui... Entre deux profanations de cimetière, les électeurs FN se sont déplacés vers les bureaux de vote et dans la moite et confortable intimité démocratique de l'isoloir, ils ont voté pour celui des candidats qui défend le mieux leurs idées. Et quel plaisir d'entendre le maréchal de Saint Cloud hennir que les français sont des cocus, comme un mari jaloux qui accuserait la légitime de son rival de coucher avec l'ennemi. Entre cornards, leurs petits doivent avoir d'étranges patrimoines génétiques. Quelle drôle de paroisse que celle des pères la pudeur du peuple dont on imagine les messes orgiaques avec des stars du show biz' de toutes les couleurs (une orgie clandestine sans un gros black n'est pas une vraie orgie à droite) de tous les sexes, de tous les orientations sexuelles, des frères, des soeurs la main dans la culotte d'un zouave, des beauf' la main dans la culotte de l'avant veille, des gros tatoués et tondus encanaillés par de nobles maigrelets, des évêques à cross de cuir, des dames patronnesses frippées et fouettées par des choristes lubriques et pré-pubères, et un casque à pointe au milieu qui attend toujours de servir de trône au chef. FELLINI !!!

Fébronio

6 commentaires:

Nevrosia a dit…

:-)))) Les abcès aux dents ont de drôles d'effets sur toi.
J'ai bien ri, merci !

seb a dit…

Et pour le deuxième tour alors . Sarko ou bérou ?

zara a dit…

si on colle une moustache à Sego, tu voteras pour elle?

Febronio a dit…

Névrosia, la fièvre... la fièvre vaut tout les dérivés morphiniques.
:)
Seb, apparemment y'a pas que l'adsl qui n'arrive pas chez toi, tu dois être isolé au point de ne même pas capter les grandes ondes. Baillerou est hors course... Enfin... Même s'il est pas décidé à se faire discret en ce moment, il n'est pas qualifié pour le second tour.
Zara... Faut pas oublier les mains calleuses (hummmm... Oh !!! Arrête t'es en train de passer pour une folle tordue). A la place de la moustache, j'aimerais mieux qu'on lui colle un programme de gauche dans les mains.

Françaises, Français, je dicterais mes consignes de vote au second tour des élections présidentielles après avoir entendu les propositions des deux candidats pour les lecteurs de mon blog. Suivant l'exemple de M. Bayrou, chef des insurgés de droite, Commandant François comme on l'appelle dans le maquis de l'assemblée nationale,j'invite les deux candidats à venir débattre avec moi afin qu'ils prennent des engagements forts envers mes lecteurs. Mes revendications sont simples :
- une circonscription pour tout ceux qui laissent régulièrement un commentaire sur mon blog
- une mairie en 2008 pour chaque lecteur qui en fera la demande
- en guise de main tendue vers M. Sarkozy, je ne demanderais pour moi-même qu'un emploi fictif hautement rémunéré ouvrant droit à un golden parachute, des stock-options sur les 10 plus grosses sociétés du CAC 40, un pourcentage qui reste à négocier sur les ventes d'armes à l'Angola ainsi que la reprise par l'ONU du programme "Pétrole contre nourriture" en Irak.


Fébronio

griffoninne_la_couche_tard a dit…

Ton dernier commentaire m'a fait hautement tordre de rire ! (Si si c'est possible !) ;-))

Nevrosia a dit…

Dis donc le Febronio ! Ça va bien maintenant ! Comment on sait nous si t'es mort à cause de ton abcès ou si tu vis des heures de délicieuse volupté avec une gente dame ?
Faudrait voir à pas nous oublier tout de même !!! :-(