mardi 27 mars 2007

La grande manip' a commencé ?

Paris : échauffourées Gare du Nord
Sept jeunes ont été interpellés mardi dans des affrontements avec les forces de l'ordre.


Je vais m'avancer un peu et prendre de vitesse les historiens qui, dans quelques années, décortiqueront mieux que moi l'usage des médias à des fins politiques. Je prends un risque en donnant mon avis à chaud, ceux qui ne voudraient pas le suivre auraient peut être raison. Méfiez-vous, mesdames, messieurs, des propos tenus par un type que vous ne connaissez pas et qui vous assène sa vérité.

Ca fait maintenant moins de deux heures que l'info est tombée, sur TF1 il s'agirait de "scènes d'émeutes", sur France 2 ce serait plutôt des "Affrontements jeunes/police", Reuters sur Yahoo News annonce des "heurts avec la police". Pour résumer, et avec les infos disponibles actuellement, un contrôle de titre de transport aurait mal tourné et entraîné des émeutes/affrontements/heurts gare du nord entre plusieurs centaines d'individus et plusieurs dizaines de policiers.

Qui se souvient de Papi Voise ? Si, faites un effort, Orléans, 18 avril 2002, 4 jours avant le premier tour des présidentielles précédentes, celles où la démocratie locale a failli connaître un virage sur route glissante . Vraiment ? ça ne vous dit rien ? Bon, un petit vieux se fait tabasser par deux inconnus. Les médias avaient sauté sur le fait divers au point d'en faire une illustration parfaite des thêmes d'insécurités largement développés durant la campagne électorale. Au point même de faire basculer à droite certains électeurs indécis, à droite de la droite d'autres imbéciles, allant même jusqu'à faire se déplacer aux urnes quelques impotents cérébraux de plus qui ne faisaient qu'attendre le putch d'une milice populaire.



Aujourd'hui, 24h après le départ de little Benito, à 26 jours du premier tour, on nous ressert tout à coup une émeute. Plein d'images de CRS en tenue qui ont laissé tomber les parents d'élèves pour faire le coup de poing à la gare. Avec des sauvageons (je sais c'est de Chevenement) encagoulés sur le quai. Tout ça pour un contrôle de billet ? Je veux bien que les gamins des cités soient un peu à cran depuis quelques années à force de ne rien foutre dans les banlieues. Néanmoins, le timing est un peu trop parfait en plein débat sur l'identité nationale.



Pour moi, ça pue la manip... Echaudés par 2002, certains médias responsables devraient éviter de s'apesantir la dessus sous peine d'être taxés de colusion. Certains analystes politiques devraient certainement se pencher la dessus, dans les jours qui viennent. Mais pour l'heure, on est encore dans l'instantané, le moment où se forgent des consciences politiques, où s'impriment des convictions que tous les journalistes indépendants du coin auront du mal à effacer. Comme à l'époque de Papi Voise je ne me souviens pas avoir entendu de petit malin hurler au traquenard, je m'y colle cette fois. Si je me plante, après tout y'a de fortes chances, je serais grillé pour les prochaines, faudra un autre Cassandre. Raisonnablement, il est encore trop tôt pour en être convaincu, mais pour moi ça pue c't'histoire.



Febronio
Si ça se trouve au mieux je serais ridicule, au pire je passerais pour un parano...
"Tout s'arrange toujours, même mal" (B. Lavilliers)

9 commentaires:

Nevrosia a dit…

Argh ! je crains qu'on ne vire tous sérieusement paranos dans le coin !
Je me disais justement que cette affaire tombait bien après l'arrestation de la directrice d'école qui ne donnait pas une très bonne image du nabot et de sa traque des sans papiers, l'opinion publique commençait à l'avoir dans le nez.
En fait je m'attendais à ce genre d'effets de manche, mais plus près des élections. remarque le mois d'Avril c'est la semaine prochaine, le temps passe vite.
Crois-tu que Le borgne va se planter un couteau dans la panse et crier à la tentative d'assassinat ?

Febronio a dit…

Nevrosia, décidement tu veux a tout prix me pousser dans mes derniers retranchement. Je risque le goulag et la réorientation politique (à base de pinces rouillées et dynamo de radio standard).
Le borgne a trop pris l'habitude que les autres partis fassent le sale boulot... d'après l'excellente "fiction" Poison d'Avril de William Karel, un traquenard comme celui de Papi Voise (je signale que le p'tit vieux n'y est pour rien et qu'il s'est bien fait casser la gueule) aurait pu être orchestré par Chirac. Chose bien sûr qui n'est pas et ne sera jamais prouvé.

Si c'est une arnaque, ou même une tentative (serait-on si cons que ça), je vois un truc personalisé. Un truc de plus longue durée, façon emeutes de 95, mais en plus light. Ouais, des emeutes Canada Dry (ça existe encore ? Les gamins d'une vingtaine d'années vont encore rien piger). Un truc sans les hélicos cette fois (Tain, un hélico toute la nuit en 95 !!!), quelques échauffourées juste assez pour bien remettre en tête qui c'est le chef.
Maintenant, sachant le politique vicelard comme un gros notaire, je n'exclus pas la madonne des rosiers qui nous la fait "travail, famille, patrie", Marseillaise et petit doigt sur la couture en ce moment. C'est assez étonnant pour ne rien exclure. D'ailleurs le premier à s'exprimer ce soir, c'est Julien Dray (vérification... Il est pas notaire, ouf !!) : "les conditions d'un rapport serein et de confiance entre la police et la population doivent être rétablies de toute urgence".
Remarque, je n'accuse personne... Je m'interroge, je fomente des hypothèses.

Chris a dit…

Je reviens de cette carte postale d'Afrique que tu as déposée chez Seb.......j'ai vraiment beaucoup aimé ce style rapide et cinglant.
Qu'est ce ce nom italien ?????????

cheb a dit…

Vous croyez qu'il s'agit d'une manip sarcoïde ?
Vous voyez le mal partout. Quand même, ordonner de bastonner un jeune en public pour provoquer des émeutes, ça servirait qui ?

Febronio a dit…

Merci Chris, mais je crois pas l'avoir fait exprés, il était tard (vu les nombreuses fautes que j'ai laissé passer).
Fébronio n'est pas d'origine italienne (comme moi d'ailleurs), c'est brésilien en fait (pas comme moi d'ailleurs). J'explique d'où me vient ce pseudo dans mon premier post.

Cheb, de tous les politiques, c'est Napoléon le plus suspect. Comme on dit vulgairement dans la police, il a le mobile, les moyens, et l'opportunité. Mais l'inspecteur Colombo (de poulet) qui sommeille en moi, ronfle toujours. Ca pourrait très bien être un mouvement spontané dont les origines viennent d'une politique sociale calamiteuse. Comme vient de le dire très justement l'ancien ministre des émeutes "Pendant des années on n'a pas interpellé, pendant des années, on a fermé les yeux, pendant des années, on a laissé faire n'importe quoi", un tel aveu d'incompétence ça s'applaudit.

Fébronio

zara a dit…

et bien, je crois que (oui, oui, ça m'arrive) je suis d'accord avec toi. Qu'on me prend pour une parano, ce sera un truc nouveau, hihi! une bagarre juste pour un ticket de train, pendant des heures, non, c'est trop, la couche est trop epaisse, ça on ne me le fait pas!

cheb a dit…

D'ailleurs ça finit par se dégonfler. le soufflé aux poulets, c'est tout de suite mangé. Mais pour parler de la campagne, moi la ségo elle commence sérieusement à me courir sur le HHHHHHaricot. Non mais on va jusqu'où,là ? Pour la peine j'ai plus du tout envie de lui donner ma voix ; on dirait la dame du cathé !

Le Renard Rouge a dit…

Je ne traiterai pas de parono. Simplement car ça tombe trop bien, et que les opérations "Faux drapeau" sont régulièrement utilisées pour manipuler les masses.

Ouadou a dit…

Juste pour en rajouter une couche, et même s'il pue par ailleurs, Goerges Frêche vient de bénéficier d'un non-lieu pour des déclarations où il indiquait qu'en 2005, c'était la police qui faisait flamber les voitures...