dimanche 4 mars 2007

Un paysan à la campagne

Bas les masques !!!

Voilà le 9ème ou 10ème post de ce blog, et jusqu'à présent j'ai surtout gaspillé des heures à moquer un candidat en particulier comme c'est à la mode en ce moment. Je n'ai pas encore osé publiquement afficher mon soutien à qui que ce soit. Quand on voit ce qui est arrivé à Alain Duhamel y'a de quoi craindre pour son intégrité physique, non ? (V'là le Febronio qui se prend pour un analyste politique de ligue 1) Qu'est ce qui me garantit que des puissances politiques occultes de ce pays, qui ont le pouvoir de suspendre un éditorialiste de premier ordre, ne vont pas m'envoyer des nervis avec leur caisse à outils pour me forcer à faire mon auto-critique à base d'électrodes glandulaires ? (Parano-Febro se la joue théoricien du complot). Naaaaan, ça c'est des conneries, je ne risque rien de tout ça et personne en France n'irait user de la force brutale pour faire taire un p'tit con dans mon genre qui ne s'exprime pas (encore) devant plusieurs centaines de milliers de lecteurs. Ce qui me retenait de mettre les mains dans le cambuis d'une campagne qui a aussi ses cotés bien crades, c'est un manque de confiance en moi. J'avais peur de desservir la cause par mon incompétence, mes maladresses alors qu'en face des blogueurs bien plus brillants que moi pouvaient me ridiculiser sans même me citer (comme on pourrait le faire d'un certain Loïc L. qui a déjà préparé une île d'Elbe virtuelle pour son favori).

La république des faucheurs

Mais maintenant tant pis et "Osez Bové !!!". Que Google me foudroye si j'ose. Allez-y, lapidez mon irreponsabilité. En 2002 j'avais voté Besancenot au premier tour (hé ouais, Le Pen face à Chirac, c'était une de mes bourdes, j'avoue). Pourquoi voter pour ce paysan là, alors qu'au centre on s'exhibe fièrement sur son tracteur ? Suis-je un bobo (Bobo-Bové) de pays riche qui n'a pas la conscience tranquille en bouffant à sa faim alors que le bobo burkinabé ne se voit proposer d'autre alternatives que de se stériliser les sols avec du coton OGM ? Bon rien n'est perdu, la fête de la bière de Ouaga a encore eu lieu l'année dernière en l'honneur de leur production traditionnelle la "Biere à Bobo" ou Dolo (ou Chapalo) dont les écoliers de Bobo-Dioulasso vous donnent la recette (Calebasse et canari non include). Cette année j'échangerais bien mon billet pour l'Oktober Fest contre un billet pour le Burkina-faso. Frustré et jaloux des obèses clients de Mac Do, suis-je un rachitique qui milite pour que tout le monde ait le droit de peser moins de 40 kg ? Un fumeur qui rêve d'un président fumeur de pipe ? Un pacifiste qui rêve d'en découdre violemment avec le grand capital ? Rien de tout ça (ou un tout petit peu de chaque). Je me dis qu'on est pas seuls dans le monde, qu'à la cave on a remisé, à coté de nos réserves minières et pétrolières, des gens comme nous sur lesquels on nourrit nos 4x4 et chauffe les étages supérieurs de nos maisons.



Bon, c'est simpliste comme raison, à fond dans l'angélisme. Mais comme je l'ai écrit plus haut, je suis plutot maladroit et incompétent, le mieux ce serait de laisser les pros s'expliquer. Et si je me mettais à développer les thèses anti-libérales y'aurait des militants UMP pour m'accuser de propagande (alors que je ne revendique qu'une subversion tranquille). Et puis j'ai mes propres convictions, sans avoir besoin de celles d'un moustachu éleveur de chèvres (c'est du second degré José). Faut quand même reconnaître que les résultats obtenus par les politiques conçues par des économistes ne donnent pas entière satisfaction. Faites ce que vous voulez, je vais voter Bové au premier tour et si on nous refait le coup de 2002 (Sarko-Le Borgne ou Sarko-Bayrou), ben je demanderais l'asile politique au Burkina Faso.

Vive la République, vive la France, vive le Burkina Faso.

Febronio

24 commentaires:

Raksha a dit…

Chouette, je me sens moins seule à "osez bové !" C'est aussi mon candicat favori, et j'ai espoir que gràce au net il passe au 2 ème tour ! Permis de rêver, après tout le vote de TCE à été une méga surprise...C'est bizar, car je trouve que l'on voit J.Bové de + en + à la tv sur les petites chaines, 2 fois Hier !! Peut-être a-t-il une chance ..

cheb a dit…

J'aime José. Je suis même allé à son procès à Millau. Le jour où il y avait Cabrel et Noir désir, tu te souviens, quelle fête !
Mais je voterai Ségo, c'est stratégique. Elle est pas si mal. Elle est moins pire que l'autre S. Et je crois que José n'aura pas ses signatures.

Nevrosia a dit…

Je ferai comme Cheb par dépit, car madame Royal ne m'inspire rien de plus qu'une forte envie de manger du camembert avec un fond de bon vin rouge. Comme Sarko m'inspire plutôt un cornichon avalé de travers et Bayrou un gâteau à la cuisson incertaine, j'éviterai de refaire comme aux dernières elections et de finir par voter pour une tête de veau vinaigrette.

Oui je suis diplômée en politique-culinaire :-))

Febronio a dit…

Raksha, je crois qu'on le voit de plus en plus (bon avant de rattraper little Benito y'a de la marge) parce que d'une part il y a quinze jours il était au Mali, et avant il devait consacrer un peu de temps à la justice. Comme il s'est déclaré tardivement, il doit faire un peu de forcing pour être entendu.
A-t-il une chance ? Bien sûr que non, mais comme je suis pas aussi con qu'un supporter de foot, je ne vote pas pour le gagnant, je vote selon mes convictions. Et s'il fait un bon score, ses idées seront peut être reprises par d'autres candidats au second tour. La pressio médiatique façon Hulot est une chose mais puisqu'il ne s'est pas présenté ça n'a aboutit qu'à des promesses (de candidats, c'est dire leur solidité). En allant au scrutin, José a le moyen de peser politiquement. Il y a deux élections qui suivent la présidentielle, les législatives et les municipales...

Febronio

zara a dit…

je n'ai rien contre Bové, qui, d'après mon humble opinion, est trop mal compris pas beaucoup de personnes. je comprends ce pourquoi il se bat...je partgae ses idées, je ne sus pas pour sa façon de faire toujours, mais sa passion me touche!

Febronio a dit…

Cheb et Nevrosia, je comprends tout à fait le "vote utile". C'est peut être la solution la plus responsable, la plus efficace face à Marie-Antoinette.
Cependant, voter contre une politique qu'on rejete, plutôt que pour un programme qu'on apprécie, me semble être un dévoiement de la démocratie. En 2002, j'ai voté pour la première fois de ma vie pour un candidat de droite comme la majorité des gens qui ont un cerveau (alors qu'Arlette me disait de ne pas voter). S'en est suivi 5 ans avec Chirac et une politique de droite à l'intérieur (du pays) et une politique Marxiste Leniniste à l'étranger. Sauf que moi qui avait voté pour lui pour ne pas me fader 5 ans de Le Pen (et la honte devant les autres pays du monde), ben moi j'étais enfermé à l'intérieur avec Sarko et Breton. A croire que Chirac ne tenait compte des gauchistes qui avaient été forcés de voter pour lui juste pour frimer à l'ONU ou dans les meeting internationaux.
Voilà, à mon sens, voter contre un candidat en votant pour un autre qu'ont déteste un peu moins, c'est un peu forcer la main de l'électeur, un pas vers le totalitarisme.
Au second tour, je voterais Ségo, sans aucune réticence, enjoué et fier. Et si par hasard, y'a encore des socialistes qui vont à la pêche au premier tour parce qu'ils sont persuadé que Jospin sera au deuxième et qu'on se retrouve avec Sarko-LePen ou Sarko-Bayrou, ben cette fois j'irais aligner mes gaules au bord du canal.

Maintenant je dis ça, mais honnêtement, je fouette un peu dans mon caleçon de voir Bonaparte parti pour 5 ans d'émeutes et de libéralisme.

Febronio

Febronio a dit…

Zara, je suis d'accord, et si Bové est élu, je militerais pour que tu es ta carte d'électrice en express. Tu as tout à fait raison de critiquer ses méthodes si elles ne te conviennent pas.
Il y a d'autres candidats qui partagent une grande partie des convictions du collectif (j'en ai marre de répêter José ou Bové, moi non plus je suis pas très à l'aise avec le culte du chef... sauf si c'est moi le chef :) ). Voynet (je sais que c'est à elle que tu penses) a un programme qui me plait assez aussi (et des testicules en face des chasseurs) et n'a pas les même méthodes que celles déjà utilisées par la confédération paysanne ou les faucheurs (quoique Mamère...). Elle mériterait un plus grand soutien dans l'opinion. Mais dans un pays où Marie Antoinette et le borgne sont crédités de plus de 40% d'intention, faut pas s'attendre à des miracles dans les sondages.

cheb a dit…

Mon pronostic pour le second tour
Bérou - The Stylo

Ça vous met pas le coeur en joie, hein ?

Anonyme a dit…

Fébronio président !

Nevrosia a dit…

Hum ! Je ne te trouve pas très réaliste de penser ainsi.
Nous avons en France une constitution qui nous force à élire une personne et une seule au poste de président de la république.
Je trouverais ton point de vue défendable si nous avions un mode de scrutin à la proportionnelle intégrale, qui nous permettrait d'avoir une vraie représentativité dans les ministères (bien qu'à mon avis ce serait le bazar comme dans un conseil municipal ou à l'assemblée nationale).
Ce n'est que dans ce cas qu'on pourrait parler de démocratie.
Là je te lis et j'avoue que ça m'agace, car José Bové à autant de chances de passer au second tour que moi de remporter l'élection du concours "miss front national".
Nous éparpiller en votant pour nos principes, permettra à un gars qui envoie des gendarmes chercher des enfants dans leurs classes, devant leurs camarades (avec tous les traumatismes que ça engendre), pour les expédier (sans leurs parents) manu-militari dans un pays dont ils ne savent rien, parce qu'ils sont enfants de "sans papiers" !
Désolée, mais je n'écouterai pas mes envies, mais plutôt ma raison.

Nevrosia a dit…

"permettra à un gars qui envoie des gendarmes chercher des enfants dans leurs classes, devant leurs camarades (avec tous les traumatismes que ça engendre), pour les expédier (sans leurs parents) manu-militari dans un pays dont ils ne savent rien, parce qu'ils sont enfants de "sans papiers""+ de devenir président de la république.
Euuuh sinon, je ne suis pas fâchée, j'ai juste la mauvaise habitude de dire ce que je pense (même si tout le monde s'en fiche) ;-)
Je regarderai le clip "sans commentaire" demain car à la maison c'est "bas débit" et ça rame !

Febronio a dit…

Ah ben, tu lis dans mes pensées, regarde mon post de ce soir :)

Encore une fois, comme je l'ai dit dans les com précédent, je pense que le vote utile est probablement l'attitude la plus responsable. Pour autant, je ne vais pas militer pour ça.

Oui, il n'y a qu'un(e) seul(e) président(e) et c'est mieux ainsi.
Oui, José n'a absolument aucune chance de passer au second tour (on va pas se la jouer fanfaron du FN).
Et, en fait, le FN met régulièrement en avant des "militants" d'origines diverses et variées comme des alibi (ex: http://www.frontnational.com/upload/Affiches-Le-Pen-1.jpg). A aucun moment je pense que t'y songerais, mais je suis persuadé que ces connards... pardon, ces avachis du bulbe t'accueilleraient à bras ouvert juste pour faire une opération com' à double sens (si tu analyses bien l'affiche, tu comprendras que Dodolph manie le second degré du pauvre). Le borgne manie habilement le concept du bon nègre (pardon, c'est pas moi qui parle) qui fonctionne auprès de ceux qui n'ont jamais entendu parlé de celui du bon juif. (Tout ça pour confirmer que tu avais plus de chance d'être élue miss FN que Bové président... Enfin, t'aurais une chance si tu daignais bien pour une fois te passer de ce cerveau qui me ravie tellement quand tu écris)

Où j'en étais ?.. Ah ouais, le vote utile.

Chacun vote en conscience, et si ta conscience te dicte de voter pour faire barrage à Bonaparte, tu as le devoir de le faire.
La présidentielle n'est pas un scrutin proportionnel (heureusement, t'imagine la tête de Ségo avec les moustaches de Bové, les oreilles de Bayrou, le nez d'Arlette sur les petites jambes de Marie Antoinette. Sans oublier le bras droit tendu du Borgne et l'auriculaire en érection du vicomte ?). Mais l'élection présidentielle c'est aussi un rare moment de débat national, plutot de qualité médiocre cette année. Faire l'impasse sur ce débat finirait un jour ou l'autre par stériliser la politique dans un systeme bi-parti anglo-saxon où celui qui a la meilleure com' gagne. Moi, ça me fout les boules (ben ouais, je connais beaucoup de gros mots) qu'on manque à ce point de respect aux électeurs et qu'on les considère comme de stupides consommateurs.
J'allais ajouter une anecdote sur la chute du mur de Berlin, mais il commence à être long ce commentaire et j'aimerais pas que tu penses que je cherche à te convaincre... J'explique juste mon point de vue.

Febronio

Febronio a dit…

Raaaan Névrosia.
Arrête de me harceler :)

Rassure-toi, je n'ai pas eu l'impression que tu étais en colère.
Et le cours métrage mérite le haut-débit plein écran (et peut être une meilleur qualité).

Au fait, sans rapport, ton mail à la poste a l'air H.S., j'ai appelé Besancenot, il m'a dit qu'ils avaient pas encore plastiqué leurs serveurs donc la LCR n'est pas dans le coup.
Febronio@hotmail.com (j'ai juste un petit avis à te demander sans rapport avec la politique)

Nevrosia a dit…

Comme je ne voudrais pas avoir l'air de te harceler, je ne te réclamerai pas cette anecdote sur le mur de Berlin (si Thalys, la Bergère, Rashka, Cheb ou Zara le faisaient ça me plairait de la lire tout de même ;-)
Sinon je confirme, ma messagerie est plus que capricieuse :-(

Febronio a dit…

A la demande générale :
La ménagère Est-allemande juste après la chute du mur de Berlin.
Note: il n'est ici pas question de glorifier l'ex regime de RDA

En 89, juste après la chute du mur de Berlin, les journaux et magazines de reportage allaient régulièrement interviewer ces rescapés du totalitarisme communiste (c'est bien Febro qui écrit ça ??? Je croyais qu'il était gauchiste). L'un d'entre eux était une ménagère qui découvrait la société de consommation. Alors qu'on aurait pu la croire aussi heureuse qu'un centriste à Disneyland, elle était plutôt ennuyée presque agacée. Elle s'expliqua en prenant un exemple : "Vous avez beaucoup de choix dans votre magasin, comment je peux savoir quoi acheter. Quand j'ai besoin de lessive, il y a plein de choses écrites sur vos paquets, mais je ne sais pas laquelle est bonne pour mon linge."
A l'époque ça m'avait marqué sans vraiment savoir pourquoi. J'ai compris par la suite, que cette brave ménagère n'avait jamais été la cible des publicitaires avant. Elle avait l'habitude de faire ses courses de manière pragmatique et raisonnée (d'autant plus facilement que c'était pas l'opulence à l'époque d'Honecker). Elle avait toujours vécue dans un monde sans publicité.
Quel rapport avec la politique française ? (aucun, c'était juste pour raconter une anecdote).
Ayant été bercés par la réclame et de plus en plus pillonés par le marketing, nous savons qu'une pub pour de la lessive est faite avant tout pour nous persuader par tout les moyens que Mir Laine lave la couleur plus blanc que blanc. Nous savons aussi qu'il faut pas croire ce que dit la pub (et tant pis si on se laisse volontiers avoir). Le problème est que maintenant les politiques ont de plus en plus recours au marketing pour se faire élire. Certains le font par gout de l'efficacité, d'autres parce que le camp d'en face ne lui laisse pas le choix, d'autres encore parce qu'ils n'ont pas d'arguments potables à mettre à la table des débats.
Alors, je vous pose la question Mme Ockrent (à lire avec la voix de Sarko): Quel candidat je dois choisir pour mon linge ????

Febronio

Nevrosia a dit…

Excellent !

Dans l'absolu je suis d'accord (encore).
Mais j'avoue que je préfère avoir du mal à faire mon choix plutôt que de ne pas avoir le choix du tout.
De plus lorsque j'achète ma lessive je sais que qu'il n'y aura pas de différences notables entre les grandes marques (histoire de préférences dans les nuances de parfums et de couleurs). Mais je sais aussi que le premier prix ne me permettra de laver ma lessive efficacement, donc même si à la base il n'est pas cher, je serai obligée d'en racheter une meilleure et de refaire une machine, ça me coûtera donc plus cher au final.
Apprendre à lire les étiquettes ça permet aussi de ne pas acheter des lessives qui polluent trop sans en avoir l'air et qui à terme seront nocives pour l'épiderme de mes enfants.

Et il est bien possible qu'il ne soit pas question que de lessive... ;-)))

Raksha a dit…

Têtu comme je suis, je continue de croire à José Bové..Je préfère voté selon mes convictions que selon mon intellect..Au dernière éléction j'ai voté Chirac pour faire obstacle à Lepen, vu la casse sociale qui a suivi, je me le suis reprocher grave pendant 5 ans!!
Cette année ,désolée je ne marche plus dans votre raisonnement, le vote utile dès le 1er tour, c'est celui du candiat qui correspond le mieux à mes idéaux..Et si au 2ème tour, il n'y a plus que des connards, je n'irais plus voté!!
La leçon Lepen/Chirac, m'a suffit, plutot que de voter moins pire, je préfère m'abstenir !!

thalys a dit…

j'arrive un peu tard... beaucoup de (bonne) lecture avec tous ces commentaires, mais une question cher Fébronio, pourquoi ne même pas avoir envisagé un second tour Royal et XY? Déjà convaincu qu'elle ne passera pas?
Bové, pourquoi pas, c'est le moins pourri par le système, mais pense tu sincèrement qu'il ait une chance? je crains que l'histoire ne se répète, et que l'on se retrouve encore dans la situation de 2002, obligé de voter par défaut! pourtant, on voit ce que ça donne.

Hémiprésente a dit…

Febronio voter contre c'est déjà et encore voter, nos élus sont des représentants, non des porte-paroles, c'est toute la différence entre partis politiques et groupes de pression. Tu leur remets un mandat, un "bon pour", une confiance. Tu t'en remets à leur programme, c'est sûr, mais celui-ci ne les engage que moralement, pas juridiquement. En l'occurrence, Bové risque fort de ne pas obtenir ses 500 parrainages, s'il les obtient de ne pas être éligible, etc. A toi de voir ...

Febronio a dit…

Hémiprésente, je ne vois pas pourquoi je voterais contre un candidat alors qu'il y en a un qui défend mes opinions. De même, voter contre un candidat en donnant son suffrage à un autre qui ne représente pas son courant de pensée, on a vu ce que ça a donné ces 5 dernières années.
Quant aux signatures, au moment où j'écris ce commentaire, il reste quelques heures pour en rassembler une vingtaine.

Fébronio

Le Renard Rouge a dit…

Je n'ai pas eu le programme de ce candidat sous les yeux. En ce qui me concerne, je ne suis pas sur de voter pour un candidat.

Politiquement parlant, je trouve qu'avec la montée en surpuissance de l'Europe, pas mal de décisions nous échappent, ce qui est un comble pour la démocratie d'un pays souverain.

Plus d'autres petites choses qui me chagrinent, mais j'ai assez peu de temps pour rédiger en ce moment...

thalys a dit…

c'est décidé je vais voter pour une FEMME! et pas pour Ségo, mais pour Domi... Dominique Voynet!!!
je t'ai laissé une petite réponse sur un commentaire chez Névrosia là :
https://www2.blogger.com/comment.g?blogID=23909741&postID=1516556939025429684

heuuu, j'sais pas faire les liens moi...

griffoninne_la_couche_tard a dit…

out ça très intéressant ! Et j'adore l'histoire est-allemande avec la /les lessive(s) !Excellent...
Et pourquoi , à la fin , décréter que Bové n'a aucune chance ?C'est du résultat de matraquage médiatique , si je ne m'abuse...Du coup , avant même la campagne, C'était déjà "Sarko ou Royal , choisissez "...Trop de chance ! Oh làaaaa !Du calme, hein...!Moi itou, j'irai au 1er tour voter Bové.
Au second tour, on n'y est pas .Voilà.

Febronio a dit…

Salut la couche_tard, j'ai pas décrêté qu'il n'avait aucune chance d'être élu (je décrête assez mal en ce moment, je mange pas assez de fibres peut être). Je l'ai constaté, et j'espère que ceux qui comptet voter Bové sont assez conscients pour le savoir. On va pas se comporter comme des électeurs grabataires du vicomte Joli de Villiers de Saintignon (gnon-gnon) persuadés qu'il y a des centaines de mosquées sous les aéroport et que le vicomte deviendra roi de France.
L'important ce n'est pas de voter pour le vainqueur, c'est pas le tiercé, c'est de voter pour ses convictions pour qu'au second tour, les deux qualifiés (pourvu qu'y en ai au moins une qui fasse semblant d'être de gauche) tiennent compte du mouvement d'opinion.
Regarde ce qu'il se passe déjà avec Napoléon et les thèses du FN... Le borgne n'a jamais eu une seule chance d'avoir le premier job de France, pourtant ses thêmes de campagne sont bien repris par le petit nerveux. Il est à deux doigts de dépénaliser les ratonnades et d'inventer l'esclavage positif.
Bien sûr, l'électorat de gauche n'est pas aussi crédule que celui de Le Pen (une question de génêtique probablement à cause de la consanguinité des pures races). Et c'est justement pour ça que défendre et soutenir les idées de Bové, Arlette, Besanc' et Voynet (qui est outrageusement mal quotée dans les sondages) sont plus efficace que le vote utile.

Enfin, je crois....